The organs of Paris
ORGANS OF PARIS 2.0 © 2018 Vincent Hildebrandt HOME A-C

Chapelle des

frères hospitaliers

de Saint-Jean-de-Dieu

223, rue Lecourbe, 75015 Paris

1903- Camille Godefroid

1968 - Haerpfer-Erman

I/22- mechanical traction - Stoplist

Photo buffet: Vincent Hildebrandt Photo buffet-detail et console: Thierry Correard
Saint Jean de Dieu was founded in 1858 to accommodate young, infirm and poor boys who were excluded from schools and hospitals. The Brothers provided them with care, provided them with a school education and taught them a trade to enable them to integrate into society. A spirit of welcome and dedication on the part of the hospital brothers that will continue unfailingly over the decades and allow the centre to become a reference in the field while evolving to be today a center specialized in support for motor disability and polyhandicap of both the child and the adult. With its historic buildings dating back to the 19th century and its new buildings, it offers more than 17,000 square spaces adapted to the accompaniment of the guests. Located inside the centre, the chapel was erected in the 19th century at the expense of Adolphe Demy and Clotilde Cazelles, both benefactors of the Institution. The life of Saint-Jean-de-Dieu is depicted on scenes painted at the low niches inside the building. The chapel is also decorated with statues and decorative stained glass windows with lily flowers made by L. Avenet (1997). (Translation of a French text by Thierry Correard)
L’orgue - appartenant à la Communauté - fut construit par le facteur Camille Godefroid de 1903. Ce facteur est peu connu, en particulier en région parisienne, mais la qualité de son travail, notamment ici à Saint-Jean-de-Dieu, est tout à fait remarquable. L’instrument comprend 2 claviers (Grand-Orgue expressif et Récit expressif) de 54 notes et pédalier de 30 notes, 22 jeux (voir composition plus loin) et des transmissions entièrement mécaniques. Sa console est retournée (organiste face à l’hôtel). La tuyauterie est d’une grande qualité. Son buffet est assez particulier, en effet à l’étage de la Montre, la partie centrale est sans tuyaux mais présente un système de jalousies permettant l’expression du Grand-Orgue, elle est couronnés d’une frise de feuille stylisées de 5 lobes. L’instrument a subi un relevage complet par la maison Haerpfer-Erman en 1968 avec l’installation de jeux nouveaux sur sommiers en bout de gravure ainsi qu’une réharmonisation totale. Au Grand- Orgue, Haerpfer a remplacé un Nasard par une Doublette et le Plein-Jeu est passé de 3 à 4 rangs. Au Récit, Haerpfer a remplacé un jeu de Diapason-Flûte de 8 par un Bourdon 8 et une Voix Humaine de 8 par un Sesquialtera II. (Translation of a French text by Thierry Correard)
Organs of Paris

Chapelle des

frères hospitaliers

de Saint-Jean-de-

Dieu

223, rue Lecourbe, 75015 Paris

1903- Camille Godefroid

1968 - Haerpfer-Erman

I/22- mechanical traction - Stoplist

Photo buffet: Vincent Hildebrandt Photo buffet-detail et console: Thierry Correard
ORGANS OF PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt HOME A-C
L’orgue - appartenant à la Communauté - fut construit par le facteur Camille Godefroid de 1903. Ce facteur est peu connu, en particulier en région parisienne, mais la qualité de son travail, notamment ici à Saint-Jean-de- Dieu, est tout à fait remarquable. L’instrument comprend 2 claviers (Grand-Orgue expressif et Récit expressif) de 54 notes et pédalier de 30 notes, 22 jeux (voir composition plus loin) et des transmissions entièrement mécaniques. Sa console est retournée (organiste face à l’hôtel). La tuyauterie est d’une grande qualité. Son buffet est assez particulier, en effet à l’étage de la Montre, la partie centrale est sans tuyaux mais présente un système de jalousies permettant l’expression du Grand-Orgue, elle est couronnés d’une frise de feuille stylisées de 5 lobes. L’instrument a subi un relevage complet par la maison Haerpfer-Erman en 1968 avec l’installation de jeux nouveaux sur sommiers en bout de gravure ainsi qu’une réharmonisation totale. Au Grand-Orgue, Haerpfer a remplacé un Nasard par une Doublette et le Plein-Jeu est passé de 3 à 4 rangs. Au Récit, Haerpfer a remplacé un jeu de Diapason-Flûte de 8 par un Bourdon 8 et une Voix Humaine de 8 par un Sesquialtera II. (Translation of a French text by Thierry Correard)